Prendre chair

Dans ses sculptures, Kaalou travaille l'identité et l'intimité du corps. Les sculpteurs aiment la vie et la donnent d’une certaine manière. Avec elle, les blocs d’argile prennent chair et deviennent des visages, des tranches de vie, des êtres de chair, d'os et de peau. La dernière orientation de son travail montre une sculpture qui prend forme de l'intérieur, de l'os à la peau avec tous ce qu'il y a entre les deux !